Les fondamentaux

Le grip est le plus important des 4 fondamentaux du golf.

Maîtriser son grip vous ouvrira les portes d’un meilleur jeu.

Vous devez prendre en compte qu’un grip confortable n’est pas obligatoirement un grip correct et efficace.

Un bon grip est la base pour développer un meilleur jeu, il n’est donc jamais trop tard pour analyser son grip et il est conseillé de l’évaluer régulièrement.

Un Grip efficace permet d’avoir une position de tête de club neutre, donc d’avoir un swing naturel.

Il existe trois sortes de grip :

Img 0194

 

  Le grip à dix doigts ou grip de base-ball avec les deux mains qui se touchent.

  Idéal pour les débutants, les joueurs occasionnels, les joueurs qui manquent de force ou de vitesse et les enfants.

 

Img 0193Le grip overlapping qui est le plus utilisé.

Le petit doigt de la main droite entre l’index et le majeur de la main gauche.

Particulièrement adapté pour les morphotypes avec des mains/doigts épais ou au contraire de petites/fines mains.

 

Img 0195Le grip interlocking consiste à croiser le petit doigt de la main droite avec l’index de la main gauche.

Lorsque vous prenez ce grip, vous ne devez surtout pas ressentir un “pincement” entre le petit doigt de la main droite et l’index de la gauche.

Si tel est le cas, changez en faveur d’un autre grip.

La pression exercée sur le club est primordiale. Un grip trop serré empêchera une bonne fluidité de jeu. L’idéal est d’avoir une pression d’environ 50% de votre capacité.

LA VISÉE :

C’est après avoir établi son grip qu’il est important de soigner son alignement.

La visée ne peut être correcte que si le grip est confortable et maîtrisé.

Il est fortement conseillé de régler son grip avant de placer son club derrière la balle car dans le cas inverse, il est très facile de tourner la face du club donc ne plus être aligné sur l’objectif.

Une méthode efficace est de s’imaginer une ligne partant de votre balle vers un objectif intermédiaire. Il suffit alors de se concentrer sur ce point et de placer la tête de votre club dans sa direction.

Pour frapper une balle droite, il faut que vos pieds, hanches et épaules soient bien parallèles à la ligne imaginaire. Lorsque cette position est maîtrisée et confortable, fixez à nouveau votre objectif, puis regarder votre balle et jetez-vous à l’eau !!!

LE STANCE :

Le stance correspond à l’espace entre vos pieds, et à celui de la balle par rapport à eux.

Un bon espace entre vos pieds vous assurera une base solide pour un pivot efficace.

Si vos pieds sont trop espacés, vous ne pourrez bouger aisément et s’ils sont au contraire, trop rapprochés, vous risquez de perdre l’équilibre.

Img 0208Au Drive :

Posez deux clubs au sol de part et d’autre de la balle, dans la direction de votre objectif. Vos pieds sont joints et la balle est placée au niveau de votre talon gauche. Reculez ensuite votre pied droit sans bouger votre pied gauche, puis, écartez vos deux pointes de pieds. Bien entendu, votre balle est toujours face à votre talon gauche.

L’espacement de vos épaules doit être le même que celui de vos pieds. Votre épaule gauche sera légèrement plus haute que votre épaule droite.

Pour connaitre la bonne largeur de votre stance, nous allons aborder la règle des 3 cm qui vous permettra de définir correctement votre stance.

Du Fer 3 au SW votre stance va se réduire progressivement et votre balle se rapprocher de plus en plus du centre de votre stance.

Img 0196Img 0197Img 0198Img 0199Img 0200

 

 

 

 

LA POSTURE :

Il faut alors essayer de trouver une façon simple de se placer correctement à chaque fois, pour supprimer toutes les tensions parasites.

La principale chose à garder en tête lors du placement, c'est d'une part de rechercher une liberté de mouvement dans le haut du corps, pour permettre une bonne rotation (hanches, épaules, cou et bras relâchés), et d'autre part de garder un bas du corps stable et solide.

La puissance et la régularité que nous souhaitons tous viendra de cette combinaison.

Vous êtes maintenant prêt à faire votre swing. Ne restez pas trop longtemps dans cette position (5 secondes maximum), pour ne pas vous crisper. Si vous ne vous sentez pas bien devant la balle, recommencez jusqu'à ce que vous n'ayez plus de doute pour effectuer votre swing.

Une bonne routine vous aidera à bien vous placer à chaque fois.

Entraînez vous souvent devant un miroir, cela vous aidera plus que vous ne pouvez l'imaginer ... 

Petit "truc" pour bien vous placer :

  • Posture-003.jpgTenez-vous d'abord droit, regardez vos lacets, et pliez les genoux (pour ne plus voir le noeud).
  • Etendez les bras face à vous, et descendez vos triceps sur vos pectoraux, de façon à ce que vos mains se trouvent à la hauteur de vos hanches.
  • Placez vos poignets de façon à ce que le club soit parallèle au sol.

 

Posture

  • Penchez vous en avant en pliant le bassin. Ne changez aucun autre angle jusqu'à ce que le club touche le sol. L'angle de la colonne doit être le même         que lorsque vous vous tenez naturellement droit (ni trop rond, ni trop cambré).          
  • Ouvrez légèrement le pied gauche et gardez les talons parallèles à la ligne de jeu.  

 

 

Vous pouvez même essayer ce petit "truc" les yeux fermés afin de ressentir la répartition de votre poids du corps.

La distance de la balle sera donnée en fonction de la longueur du club. N'oubliez pas de relâcher les épaules, les bras, les poignets et les mains. Trop de golfeurs gardent les bras tendus et nous savons que la "tension" est l'ennemi numéro 1 d'un swing naturel. Vos bras doivent être "allongés" simplement par la gravité, pas par la force.

Auto contrôle de la posture :

Au moment où vous êtes prêt à swinguer, enlevez la main gauche du club et laissez votre bras se relâcher complètement. Si la main reste exactement là où vous l'aviez, votre position est    bonne.

 Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans votre entraînement.

Jean-Yves Saubaber, professeur de golf

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !