Le Wedging

C’est un des compartiments du jeu les plus importants. Il intervient entre une distance de 30 à 90 mètres (suivant les joueurs).

Le Wedging vous permet très souvent de rattraper un ou deux mauvais « longs » coups.

Ce secteur de jeu n'est pas une question de puissance mais de précision et de contrôle : vous effectuerez un swing souvent beaucoup plus court, le but étant de se mettre prés du drapeau et de prendre un putt.

Exercice : trouver ses distances.

Avec au moins 3 distances maîtrisées, vous arriverez facilement à choisir entre l’une d’entre elles, pour toucher le green à tous les coups.

Vous allez donc devoir travailler 3 swings, mais en produisant toujours la même accélération pendant votre descente : c’est l’amplitude de votre backswing qui déterminera vos longueurs de balles et non votre puissance.

Je vous conseille tout d’abord de garder votre swing naturel comme votre référence de distance. Ensuite, essayer toujours de prendre des repères pour effectuer vos autres swings.

Par exemple : 

  1. le premier, vous faites un balancier des bras et épaules jusqu’à la hauteur de vos cuisses, BALANCIER COURT BACKSWING, BALANCIER COURT FINISH
  2. le deuxième jusqu’aux hanches DEMI-BACKSWING, DEMI-FINISH 
  3. le troisième jusqu’au épaules. 3/4 BACKSWING ,3/4 FINISH

Vous pouvez avoir 4 Wedges dans votre sac, vous allez rapidement maîtriser 12 distances : elles seront vos références, et vous saurez toujours quel club choisir et quelle hauteur de Backswing utiliser pour réaliser la distance.

4 Types de Wedge :

PW : Pitching Wedge :
Le club qui vous permettra d’attaquer un green à plus de 100 mètres (suivant les joueurs). L’ouverture est comprise entre 44 et 47°.

GW : Gap Wedge :
L’ouverture de ce club est comprise entre 51°et 54°. Il se situe entre le PW et SW. Ce club est trés utile entre 70 et 90 mètres.

SW : Sand Wedge :
Un club qui permet de faire beaucoup de coups différents. On l’utilise à la fois dans un bunker et tout autour du green.
Son ouverture varie entre 54°et 57°

LW : Lob Wedge :
Un club idéal pour faire des approches très hautes et courtes. La balle roule très peu après l’impact sur le green. C’est un club de plus en plus utilisé par les golfeurs. Son ouverture est en générale de 60°.

Posture :

Votre stance sera Square, le poids du corps doit être sur votre jambe gauche (60% /40%), votre balle doit être légèrement à droite dans votre stance.        Le but de cette posture est d’avoir un bon angle d’attaque.

Pendant votre backswing :

Vous devez synchroniser votre pivot avec vos bras et vos mains, et armer vos poignets. Nous recherchons de la précision, il est donc important d’avoir une vraie stabilité du bas du corps car vos hanches doivent résister au pivot des èpaules.

Pendant votre downswing :

Effectuez une transition douce, qui va engendrer un transfert de poids sur le côté gauche.

A L’impact :

Il y a un changement de direction du poids (de la droite vers la gauche). Les appuis restent solides. Vous devez contrôler votre downswing afin de dérouler votre corps en connexion pour avoir un impact propre (balle-terre).

La traversée :

En général, votre traversée doit être de la même longueur que votre backswing. Recherchez donc au maximum la volonté d’être symétrique dans votre geste.

COMMENT METTRE DU SPIN ?

Si vous souhaitez mettre du spin (avoir un effet rétro), vous devez absolument après l’impact, garder les mains ouvertes mais grâce au corps et non pas grâce à vos mains.

C’est la rotation de votre corps -avec de la vitesse- qui permettra de garder les mains ouvertes.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir. Bon entraînement

Jean-Yves Saubaber, professeur de golf

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !