Le putting

Améliorez vos sensations au putting

Le putting est probablement le secteur de jeu au golf le moins technique mais c'est cependant là où beaucoup de points sont perdus.

Voici quelques conseils afin d’améliorer votre putting.

Avant de putter :

  • Relevez les pitchs (ils peuvent faire sauter la balle s’ils sont sur votre ligne).
  • Marquez et nettoyez votre balle.
  • Etudiez la configuration du green (Si le putt est en pente, prenez un point de repère intermédiaire).
  • Enlevez les détritus se trouvant sur la ligne de putt.

Vérifiez :

  • Que vous êtes parfaitement aligné (vous pouvez utiliser, l'ombre du drapeau, poser des clubs au sol ...).
  • La vitesse à donner au putter (amplitude).

Sur votre coup d'essai, il est primordial de développer cette sensation de distance, vitesse de la balle, point intermédiaire …

Ensuite :

Posture Vérifiez que votre posture est correcte : vous devez avoir :

  • les yeux au-dessus de la balle (testez-vous en laissant tomber une balle du point situé entre vos 2 yeux : elle doit tomber sur ou tout près de la balle au sol),
  • les bras relâchés,
  • les pieds, les hanches, les épaules parallèles à la ligne de jeu.

 Enfin :

  • Prenez un grip légèrement différent du grip normal : un peu moins dans les doigts et un peu plus dans la paume.
  • Placez le club un peu plus à la verticale (si jamais vos poignets bougent un peu, la face du club restera plus naturellement face à l'objectif). 

Essayez maintenant :

  • de développer un mouvement pendulaire souple, en relâchant le grip dans vos mains, sans bouger les poignets (poignets fermes, doigts souples). Le balancier vient maintenant du mouvement pendulaire des épaules, et les mains ne sont plus qu'une connexion pour transmettre ce mouvement à la tête de club. Quand le rythme de balancier est bon, vous sentirez que le club restera naturellement dans vos doigts, sans avoir besoin de le tenir très fort. Vos poignets suivent le mouvement et restent calmes.
  • de varier l'amplitude de votre geste. Plus vous voulez de distance, plus vous devez agrandir le balancier mais la pression de vos mains ou la vitesse du balancier doivent toujours rester les mêmes.
  • de garder la tête fixe tout au long du mouvement et écoutez la balle tomber dans le trou.

Vous améliorerez énormément votre contrôle de distance et de la trajectoire en vous entraînant ainsi.

Quelques exercices :

 Mécanisation 

1er exercice : Répétez 5 fois de suite 1 putt relativement long sans grande variation de distance.

 

 

Putt dans le cercle 2ème exercice : Faites un cercle autour du trou, prenez 5 balles et essayez de les placer dans le cercle. Variez les distances en vous déplaçant pour éviter la monotonie.

 

Putt en pente 3ème exercice : Prenez un putt en pente (gauche-droite par exemple). Si vous jouez directement le trou, le putt terminera sa course à droite. «Le déficit» correspond à l’importance du break et vous permettra d’évaluer la ligne de putt. Il vous faudra trouver le bon point intermédiaire et la bonne vitesse pour que la balle tombe dans le trou.

 

Putt à distance différente

4ème exercice : Placez 9 balles autour du trou à différentes distances et essayez de les y faire entrer.

 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir. Bon entraînement

Jean-Yves Saubaber, professeur de golf

8 votes. Moyenne 4.63 sur 5.