Le mental

L'importance du mental pour mieux jouer au Golf

Prendre du plaisir et ne pas se prendre au sérieux

Le golf est un jeu. Vous devez le prendre au sérieux mais vous, vous ne devez pas vous prendre au sérieux. 
Si vous commettez cette erreur, très rapidement vous serez écrasé par ce jeu, car les mauvais coups auront tellement d'incidence sur votre mental que jouer au golf deviendra rapidement un calvaire. 
En revanche, en étant réaliste avec votre jeu, vous prendrez plaisir à jouer. Le grand champion américain Sam Snead a avoué qu'à plus de 70 ans, il avait toujours envie de jouer car pendant toute sa carrière, il s'est amusé en jouant. 


mental1-1.jpg

 

Chaque coup est un nouveau coup


Réduire son stress


Chaque coup est un nouveau coup, telle doit être votre façon de jouer. Vous augmentez votre stress en calculant sans arrêt votre score. Oubliez le passé pour ne pas vous exiter après un bon coup et vous laisser déprimer après un mauvais. 
Ne pensez pas à l'avance à ce qui peut vous arriver sur le parcours. En d'autres termes, jouez
 un coup à la fois, un coup après l'autre. Ce n'est pas facile à faire, mais cela doit être votre méthode de jeu. 

mental2-1.jpg


Penser positf


Ne jamais être négatif

Il faut savoir que votre corps a toujours tendance à réaliser physiquement ce que vous avez en tête. Si une pensée négative s'installe en vous, l'action de votre corps sera surement mauvaise. Ainsi ne faut-il jamais laisser une pensée négative entrer dans votre tête quand vous vous préparez à frapper dans la balle. 

Vous devez déterminer l'endroit où vous ne devez pas aller (en modifiant votre alignement par ex), puis vous concentrer sur l'endroit où vous voulez que votre balle aille. N'oubliez pas que "le corps suit l'esprit". mental3-1.jpg

 

Ne pas s'attendre à faire que des bons coups


Réussir un maximum de coups

A ce propos, le grand champion Ben Hogan a toujours admis, dans un parcours, ne pas réussir plus de 6 coups comme il les avait exactement prévus. 
A vous de déterminer votre chiffre, mais ne surestimez pas vos capacités. Essayez simplement de faire de votre mieux sur chaque coup, et advienne que pourra. 

mental4.jpg

Accepter les mauvais coups


Admettre ses erreurs

Une des choses les plus difficiles de ce jeu consiste à admettre que vous ferez toujours de mauvais coups tout au long de votre vie de golfeur. Un des secrets du golf est d'accepter un certain pourcentage d'erreurs avant de commencer une partie. 
C'est très important, car après avoir fixé votre propre quota de fautes, lorsque vous réalisez un mauvais coup, il fait partie du lot et cela ne vous détruit pas moralement. Les grands champions s'accorde en général une moyenne de 6 fautes sur 18 trous. 

mental5.jpg
 

Ne pas se concentrer 100 % du temps


Savoir se détendre

Ne cherchez pas à vous concentrer 100 % du temps que durent vos 18 trous : 25 % suffisent. Ils correspondent à votre préparation des coups à jouer et aux coups à proprement parler. 
Le reste du temps, vous chercherez à vous détendre et à rester dans une semi concentration. 

A ce niveau, deux conseils vous seront utiles : 

1 - Regardez la nature. La couleur verte, c'est bien connu, détend. Profitez de votre présence dans la nature pour vous imprégner de cette couleur et des différents tons de vert qui s'y trouvent. 
2 - Respirez. Faites quelques respirations profondes en expirant tout l'air que vous avez dans vos poumons. C'est un excellent moyen de se relaxer entre les coups. 

Le grand champion Walter Hagen était certainement le plus détendu de tous les golfeurs. Voici quelle était sa formule : N'oubliez pas de profiter du grand air et de vous arrêter pour respirer le parfum des fleurs. 

La routine de placement


Conditionner son mental

Votre swing de golf est en quelque sorte le dernier geste de votre routine de placement, laquelle vous aidera à conditionner votre corps et votre esprit pour le coup de golf que vous avez à jouer. C'est pendant cette routine de placement que vous devez être le plus concentré et la séquence des gestes répétitifs que vous avez mise au point vous y aidera beaucoup. 

En agissant ainsi, votre corps restera décontracté, pendant que mentalement vous serez concentré sur la cible. Devant la balle, vous ne resterez donc jamais immobile plus d'une ou deux secondes. 

Conseil : Que vous soyez dans un jour "avec" ou "sans", gardez toujours la même routine de placement du début à la fin du parcours en compétition ou en amical. 

mental6.jpg
 
Je vous souhaite beaucoup de plaisir. Bon entraînement.

Jean-Yves Saubaber, professeur de golf.

 

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.