Le chipping

LE CHIPPING

C'est le nom donné aux approches roulées faites à proximité du green (de 15 à 20m environ).

Le chip est un coup de dosage utilisé lorsqu’il n’y a pas d’obstacle entre la balle et le drapeau. Ce coup de golf offre une trajectoire de balle plutôt tendue caractérisée par plusieurs petits rebonds et un roulement final assez long.

Le chipping est un coup fondamental qui demande peu de puissance, mais une bonne adresse et de la technique au niveau du placement. Généralement on rapproche ce coup avec celui du putting car nous retrouvons la même mécanique avec un balancier d’épaule et une trajectoire de l’arrière vers l’avant.

Vous devez garder à l’esprit qu’un chip réalisé correctement vous permettra dans le meilleur des cas de faire un birdie par « chip-in » ou de placer votre balle à bonne distance du trou ; ce qui vous allégera en pression lors de votre putting. Vous devez avoir en tête que l’objectif du chip est avant tout de maîtriser la distance ainsi que la trajectoire de la balle afin de mettre la balle le plus près de trou.

Quel club choisir :

Img 0214Les clubs les plus couramment utilisés lors du chipping sont l'hybride, le fer 5,7,9, Sw. Le choix du club va dépendre de la distance à parcourir et de votre position.  Plus le drapeau sera loin, plus le club choisi sera fermé.

Pour une distance de moins de 10m : Sw, de 10 à 15m : fer 9, de 15 à 20 m : fer 7, de 25 à 30m : fer 5 ou hybride 

Pour prendre un exemple avec le fer 9 ; le vol de la balle devra être de 40% de la distance à parcourir et devra rouler les 60% de cette distance.

Fer 7 ratio 33/66% ou 1 sur 3, Fer 5 ratio 25/75% ou 1 sur 4

 

Il est important que vous ayez en mémoire ce que l’on appelle le ratio de vol et de roule de la balle pour pouvoir estimer la distance et sélectionner le bon club. Vous devez toujours chercher à faire tomber la balle à 1m à l’intérieur du green. Elle roulera après en fonction du club choisi.

Img 0210

Posture :

Le stance doit être légèrement resserré et vos épaules doivent être « square » par rapport à la ligne de jeu. La balle doit être positionnée légèrement vers le pied arrière, les mains légèrement en avant, le poids un peu plus sur le pied avant.  

Le haut de votre corps doit aussi avancer de manière à ce que le visage et le buste soient plus rapprochés du trou que les hanches

Votre prise de grip doit être plus basse que la normale et le sommet du grip doit être positionné à l’intérieur de la jambe gauche.

 

 

Img 0209

Pendant le backswing :

Le poids du corps doit être surtout mis sur la jambe gauche afin de pouvoir traverser la balle lors de l’impact. Les deux épaules doivent être en connexion avec le club, il ne faut pas faire de mouvement de poignet. Il faut préparer un balancier rien qu’avec les épaules.

Une fois le poids mis sur le côté gauche, vous devez amener le club légèrement en arrière grâce à un petit pivot de votre corps.

Exercice à effectuer pour réussir son backswing : Prenez une serviette que vous positionnez sous votre bras gauche. Le but est de garder immobilisé les poignets tout en gardant la serviette au contact ; ainsi votre mouvement d’épaule se fera naturellement.

 

Img 0215

 

Pendant votre downswing :

Le buste et les épaules doivent impérativement actionner les bras et non le contraire. Les poignets doivent être fixes et serrés tout au long du swing. En l’espace d’un quart de seconde, votre corps doit tourner en direction de la cible pour entrainer les bras.

Vous devez alors actionner une rotation du bassin juste avant votre downswing. Lorsque votre club s’apprête à toucher la balle, votre bassin doit être positionné en direction du drapeau et votre jambe droite doit venir effleurer la gauche.

 

Img 0213

 

A l'impact :

Lors de la frappe vos mains doivent se positionner en avant de la tête de club. Cette coordination est très importante pour vous garantir un joli coup. Si l’action de votre corps est ralentie, le club a tendance à dépasser les mains entraînant alors une mauvaise frappe.

Il est important de bien prendre vos appuis sur le sol pour augmenter la puissance de vos coups. Le geste doit être effectué avec les épaules sans action prononcée. Gardez en tête que c’est la face du club qui lève la balle et rien d’autre.

 

 

Img 0211

 

Après l’impact :

Il est important que vous gardiez les yeux baissés quand la balle vient juste de partir.

Beaucoup de golfeur font l’erreur de se relever trop vite au moment de la frappe.

Vous devez ressentir une sensation d’accélération naturelle au moment ou vous passez à travers la balle.

 

 

CHIPPING DANS LE ROUGH :

Une balle positionnée dans le rough est la grande hantise de tout golfeur. En effet, cette approche est compliquée, car vous devez effectuer un grand swing sur une petite distance.
Vous devez tout d’abord effectuer un swing avec une vitesse constante. Le mouvement de balancier se fait avec le buste.

Il est indispensable que vous trouviez un angle d’attaque horizontal et non vertical lors de l’adresse. La face de club doit être bien ouverte et avoir un angle d’attaque droit pour pouvoir bien lever la balle. Beaucoup de golfeur ratent ce coup, car ils ne font pas assez attention à ouvrir la face du club.

Petite astuce : 

Lorsque votre balle est dans le rough, privilégiez au maximum le Sandwedge (maximum de 20m)

Img 0217Img 0221Img 0220Img 0219Img 0218

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !